bord de deûle 2040

Logo_MEL.svg.png

COLLECTIF(s)

Créatif(s)

des territoires

#BordsdeDeûle

    Les points forts de la mission :

- la mise en œuvre du design thinking efficace et vivante,
- l’intérêt des supports et synthèses graphiques,
- la tenue d’un copil en mode design thinking, pendant lesquels les élus des trois villes ont pris leurs responsabilités en direct, en cohérence avec les orientations émises par les usagers.

composé de : MEL (métropole Européenne de Lille), les Maires et services des villes de La Madeleine, Saint-André-les-Lille et Marquette-lez-Lille, 80 contributeurs représentant des acteurs économiques, associatifs ou citoyens ;
Lena Bouzemberg & Annabelle Puget

    Comment passer de la Deûle d’hier, industrielle et peu fréquentable, à celle de demain, centrale, active et bénéficiant d’un cadre de vie unique ? Comment fédérer les acteurs du territoire autour d’une vision d’avenir partagée, pour que ce dernier puisse évoluer vers cet objectif commun ? C’est pour répondre à ces enjeux que la MEL a choisi de mettre en oeuvre une démarche design, dans laquelle les usages et les usagers sont au centre de la réflexion.
    Basée sur les méthodes collaboratives et prospectives du design thinking et de la programmation urbaine, la première phase de la mission (mars à décembre 2019) a permis de :
- dépasser les idées reçues et les habitudes de travail limitantes
- fédérer des énergies de reconquête du territoire avant qu’elles ne s’amplifient et divergent encore plus,
- avoir un espace d’écoute pour que les points de vue puissent s’exprimer et s’entremêler,
- libérer la créativité, pour que les rêves des uns et des autres puissent s’exprimer pour révéler une ambition forte pour ce territoire,
- comprendre les convergences profondes des parties prenantes, autant que repérer les sujets à creuser pour affiner le consensus.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%20(41)_ed

Les 5 étapes clés :
Observer : Reconnaître le terrain et ses usages
Nous sommes allés sur le terrain, pendant plusieurs jours et à diverses heures,  
à pied, en vélo, en voiture, pour observer la façon dont les bords de Deûle sont fréquentés


Rencontrer :

Faire des enquêtes & prendre la mesure de l’enjeu
Une trentaine de personnes a été rencontrée sur place, pour comprendre les raisons de leurs venues, leurs usages du lieu et leurs ressentis, qu’ils soient riverains ou visiteurs ponctuels. Une série d’entretiens avec les Maires et les services des trois communes a permis de confronter les éléments remontés du terrain à la vision technique et politique, avant de mettre au point les conditions pratiques de la démarche participative de design.


Mobiliser :  

Toucher un large panel d’usagers & rassembler autour de l’enjeu territorial
Adolescents du conseil municipal des jeunes, jeunes ou séniors de diverses associations, adultes actifs résidents ou travaillant sur le territoire, commerçants, responsables d’équipements se sont réunis lors de 4 ateliers de design thinking (entre mars et juillet 2019), ainsi que les services de la MEL (de la logistique urbaine aux espaces verts en passant par l’action sportive ou culturelle, le tourisme et la mobilité). Enfin, les élus qui avaient accueillis ces ateliers dans leurs communes respectives, se sont prêtés au jeu... le comité de pilotage classique ayant été animé «en mode design» !


Imaginer :

Libérer et préciser la pensée
Le design thinking est une démarche efficace, concrète et rythmée par des tâches courtes et précises, dans une succession qui alterne temps d’élargissement du sujet et temps de ciblage plus pointus, mobilisant toujours les deux hémisphères cérébraux. 
Après que chaque participant ait exprimer sa propre compréhension du sujet, le groupe formule un enjeu commun, puis de multiples solutions pour y reépondre, avant de sélectionner une piste précise, qui sera représentée sous forme de maquette dessinées, découpée, colées, à l’aide de Lego, etc...


Définir :

Formuler les axes stratégiques convergents
Pour rester dans un mode communiquant, nous avons choisi de faire appel à la facilitation graphique pour capter sur l’instant une synthèse des ateliers ; mais aussi à la réalisation de cartes heuristiques présentant les liens entre les différents enjeux et propositions qui ont émergés en atelier. La MEL a formulé les objectifs pour les Bords de Deûle à partir de ce travail.

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%20(42)_ed
Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%20(40)_ed